Alter’Incub, le premier incubateur d’innovation sociale en région Centre

L'innovation sociale en région centre avec Alter'incub

Depuis 2019, Alter’Incub accompagne la création d’entreprises sociales, sociétales, environnementales et solidaires en région Centre-Val-de-Loire. À la clôture de son cinquième appel à projets, l’équipe présente l’incubateur, dédié à l’innovation sociale.

À Alter’Incub, ils sont trois aujourd’hui, en région Centre, à accompagner les entreprises dans leur projet d’innovation sociale. Anne Tardy est la responsable de l’incubateur, Marie Keruhel et Quentin Prigent, délégués innovations. Ils reviennent sur leur mission, qui consiste à la fois à accompagner des porteurs de projets, mais aussi à animer un réseau d’acteurs de l’innovation sociale.

De l’idée à la mise en œuvre d’un projet, ils accompagnent le porteur dans la concrétisation. Le processus débute par un appel à projet. Pour être admissible, il faut présenter un projet d’innovation sociale : “il faut que ce soit une réponse à un besoin sociétal, au sens de social et environnemental, par un modèle économique pérenne.” Explique Anne Tardy.

Dans des domaines divers et variés, de l’accès à la culture, à la mobilité, en passant par l’environnement. Par exemple, un projet d’habitats partagés intergénérationnels, la collecte de déchets organiques pour en faire du compost, ou encore la création d’une société de production artistique pour le développement de la danse contemporaine et des arts de la scène…

Des exemples de projets, dans tous les domaines

  • Freebulle, une plateforme numérique qui permet de mutualiser la garde d’enfants. (N’est plus accompagnée « régulièrement » mais continue à participer activement à la communauté Alter’Incub  via les échanges entre porteurs de projets.)
  • Les vers de Tours, pour mettre en place la collecte et la valorisation des biodéchets. (En incubation)
  • La belle orange, une association de danse qui souhaite évoluer en coopérative pour mobiliser des chorégraphes. (En incubation)
  • • Terre de promesse, qui vise l’insertion par le maraîchage et l’activité agricole. (En incubation)
  • Métamorf, qui propose une valorisation des déchets plastiques en mobilier design. (En incubation)
  • • Handi Mobil 41, la mise en place d’une équipe mobile médicale à destination des personnes en situation de handicap. (En incubation)

Le trio fonctionne selon une répartition des rôles bien précise : “Marie et moi nous occupons de l’accompagnement des parcours et des projets, et Quentin est chargé de la communication interne et externe,” explique Anne Tardy, complétée par Quentin : “Je moccupe aussi de la communication entre les porteurs de projets, et de couvrir leur actualité. J’alimente les réseaux sociaux notamment pour annoncer les nouveaux appels à projets…” La structure, nationale, est aussi présente en Occitanie (Méditerranée et Pyrénées), et en Auvergne Rhône Alpes. Sur la région, l’incubateur est implanté à Orléans, à la maison de l’ESS, et à Tours, rue Édouard Vaillant, les membres de l’équipe se déplaçant aussi sur tout le territoire pour aller à la rencontre des porteurs de projets.

Un processus d’incubation sur seize mois

L’incubation débute au moment de l’appel à projets, raconte Marie : “ par nos retours sur les dossiers, on propose des ouvertures aux porteurs, ou on les redirige vers d’autres structures plus adaptées.”

Puis vient l’étape de la sélection, selon des critères bien définis : “C’est tout ce qui va amener une amélioration dans les problématiques de la société” résume la responsable Centre-Val-de-Loire. Avec un autre critère, la nécessité de répondre à un besoin localisé, de la commune à la région : “il faut que ce projet ait un impact positif sur le territoire.” L’équipe sélectionne donc les projets selon deux critères : l’innovation sociétale, et la volonté d’un projet pérenne, répondant à un besoin d’un territoire.

Une fois passée l’étape de l’appel à projet, les groupes sélectionnés bénéficient de 16 mois d’incubation, divisés en deux temps. Une pré-incubation de quatre mois d’évaluation des projets, ainsi que leur faisabilité. “Pendant cette phase, on va définir le besoin auquel il répond, le modèle économique, le type de gouvernance”. À l’issue de cette période, Alter’Incub procède à un état des lieux, avec un comité d’évaluation, pour vérifier que le projet correspond toujours au cadre de l’incubateur. “Puis nous nous lançons dans la mise en œuvre, avec douze mois pour construire.”  

Le programme est dense : des ateliers collectifs, animés par des experts, et par les membres d’Alter’Incub, qui apportent un regard neuf, parfois d’autres territoires. Et un accompagnement individuel, avec des entretiens mensuels.

L’incubateur permet une dynamique de groupe. Les échanges entre les membres d’une même promo sont riches

Marie Keruhel, déléguée innovation

Si deux projets se répondent, les délégués les mettent en relation. Malgré 6 à 12 projets par promotion (4 depuis son lancement), l’incubateur ne compte aujourd’hui que 5 projets en activité. Marie commente : “c’est le lot d’un incubateur, tous les projets qui rentrent ne vont pas forcément sortir.” Anne complète “on n’accompagne pas que les projets, mais aussi et surtout les porteurs ! »

“Nous sommes une porte d’entrée, ils ne font que passer par nous, ont une vie avant, et une vie après”.

Anne Tardy, responsable de l’incubateur en région Centre.

Avec un autre objectif, qui est la mise en lien de l’écosystème du développement économique et des structures de l’ESS : « À Tours et Orléans, c’est plus facile car on est déjà bien implantés, mais l’Indre, le Cher, l’Eure et Loire il faut aller chercher ces structures et ces acteurs. On fait la promotion de l’innovation sociale. On participe au développement du réseau de structures d’accueil, de ces projets en amont et en aval : on participe au maillage, notamment en allant à la rencontre des acteurs sur le territoire.

Lisa Darrault

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Plus récent Avec le plus de vote
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] Alter’Incub, le premier incubateur d’innovation sociale en région Centre […]

CES ARTICLES
POURRAIENT VOUS INTÉRESSER