Un nouvel enjeu pour la formation

Après plusieurs années d’expérimentations, d’essais/erreurs, d’évaluations en remises en causes auprès de publics très différents, Marie Dubreil nous expose l’ensemble de son travail de recherche/action concernant «l’écoute particulière», dans le cadre de l’économie sociale et solidaire.

Dans cet ouvrage nous assistons en direct à la naissance d’une démarche d’accompagnement à la création d’activités, avec toute la complexité qu’elle représente et les détails qu’elle nécessite.
Une méthode adaptée à la formation professionnelle, dans la lignée de Rogers et l’écoute active.

Démarche innovante dans le domaine de la formation professionnelle pour public en réinsertion.

Marie Dubreil, docteur en sociologie, a un parcours de formatrice, jalonné d’expérimentations diverses autour de l’accompagnement, tout d’abord au Greta (GRoupement d’ETAblissements) en Eure-et-Loir puis au sein de l’association Cré-sol (Centre Réseau Economie SOLidaire) en Région Centre.

Le Cré-sol c’est associé à Marie Dubreil auteure et formatrice au Cré-sol. La quatrième partie est consacrée au Cré-sol et à la formation de l’idée au projet solidaire.

Préface de Cré-sol

Constats de société

« Nous marchons sur la tête », «  Nous arrivons au bout du système ». Voilà quelques expressions que nous entendons régulièrement en ce début du XXIe siècle. Comme si le système arrivait au bout de quelque chose… ou comme si le système s’était emballé dans une course folle, excluant les êtres humains, en particuliers les plus faibles.

Pas brillant comme perspectives d’avenir. Mais surtout que faut-il faire pour arrêter cette course folle ? Pour changer de système ? Pour ne plus exclure les gens ?

Nous semblons avoir perdu le NORD. Mais dans quel sens devons-nous aller ? Combien de réponses inadaptées, standardisées, ne tenant plus compte ni des réalités territoriales, ni des besoins humains.

Une démarche particulière

Dans cet ouvrage nous assistons en directe à la naissance d’une démarche d’accompagnement à la création d’activités avec toute la complexité quelle représente et les détails qu’elle nécessite.

Après plusieurs années d’expérimentations, d’essais/erreurs, d’évaluations en remises en causes auprès de publics très différents Marie Dubreil (docteur en sociologie) nous expose l’ensemble de son travail de recherche/action : « L’écoute particulière »

La formation de « l’idée au projet solidaire » du réseau Cré-sol (Centre Réseau Economie SOLidaire) a été l’occasion d’utiliser cette méthode d’accompagnement grandeur nature.

Le principe, permettre à un groupe de gens, en prenant en compte chacun et chacune, d’accéder à l’ensemble des capacités créatrices en présence, quelles soient individuelles et collectives. L’objectif étant l’inscription des projets dans une économie solidaire.

Expérimentation en économie solidaire

L’économie solidaire regroupe de nombreuses initiatives contribuant à dynamiser l’effort commun de progrès et de développement. Elles proposent et apportent des solutions concrètes à des questions essentielles pour le développement des territoires en s’efforçant de mettre en application les valeurs, telles que la solidarité, l’autonomie, l’égalité, la justice, le respect de l’humain de sa dignité et de son environnement.

Cette formation «  de l’idée au projet solidaire » crée les conditions favorables, et prépare la réflexion aux projets d’économie solidaire. Elle favorise l’expression de la citoyenneté, la pratique de la solidarité, l’innovation, l’expérimentation et le respect de l’environnement.

L’économie solidaire va à contre-courant du fonctionnement de nos sociétés dites modernes. Le mariage qui semble impossible entre « l’économique » et « le solidaire » est pourtant le passage obligé pour l’intégration de tous les êtres humains dans la production et les échanges de biens et de services. Des alternatives sont possibles pour que tout le monde profite des richesses de notre planète et que les besoins soient satisfaits.

Voilà comment cette méthode tente de solliciter, de réveiller, de bousculer, de canaliser, en chacun de nous, notre partie créatrice pour notre participation à la construction du « vivre ensemble ».

Marie Thérèse JAMBUT
Secrétaire de l’association Cré-sol

Vous pouvez nous contacter pour vous procurrer cet ouvrage.

Une formation active à l’écoute particulière a été créer en 2012 pour transmettre cette pratique. Consultez le programme et inscivez vous pour le printemps.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires